Archives pour la catégorie Savonnerie

Plagia de poudré…

 

C’est sans aucune honte que je fais cet article…

Tant le résultat du « toucher » m’intriguais que j’ai « plagié »

sans vergogne la méthode de Cécé , qui introduit

des farines et/ou argiles dans ses savons en quantité non négligeable.

Comme je suis une vilaine curieuse…CQFD !

pour mes huiles:

COCO 40%

SAINDOUX 10%

RICIN 10%

OLIVE 10%

ARACHIDE 10%

COLZA 10%

SOJA 5%

SÉSAME 5%

SOUDE 2% de sur-graissage, à recalculer

EAU de RIZ différence entre min/max

sur-graissage à la trace 8%: 

dscn3495copie.jpg

Dans un batch:

MACADAMIA 4%

ABRICOT 4% +

15% farine d’Avoine +

2%  fragrance Kismet (Gracefruit).

Dans l’autre:

Macérât de TONKA sur

Pépins de Raisins et Sésame 8% +

15% de farine complète +

2% fragrance honey (New direcion uk).

Sur-graissage total du savon 10%

 

J’ai bien entendu changé les huiles de la recette initiale,

et ajouté jusqu’à 15% de poudres,

qui s’incorporent très facilement.

Mes savons ne sont pas vraiment

« poudrés » au simple sens du terme; 

Ceux avec la farine complète « gratouillent » légèrement,

ceux à la farine d’avoine un peu plus, mais juste bien

selon moi pour que ce soit agréable sans être irritant.

La mousse est…sublime !

Dense, ferme et abondante et en même temps crémeuse !

 

 Post scriptum: Je m’excuse des changements sur le blog, je sais je suis Chi**te,

mais je n’arrive pas a trouver un thème qui me plaise a long terme…

Vous pensez quoi de celui-ci…n’hésitez pas les critiques sont bienvenues !

Je n’ai pas dit mon dernier mot, je peux aussi changer de plateforme  ^_^ …

essai sur le « onepot »

 

Bon Nin m’a dit qu’il fallait que je teste cette méthode…

Effectivement c’est agréable,

un peu désarmant car ça ajoute encore une inconnue

au rendu du savon quand on n’a pas l’habitude,

je pense qu’avec l’expérience plus une bonne maîtrise

de sa trace et de ses colorants on doit arriver

à obtenir quasiment le « dégradé » que l’on aura imaginé.

Mais par chez moi, ce n’est pas le cas du-tout du-tout !

Je souhaitais un savon blanc, rose, violet et rouge…

On en est loin là :

le blanc est jaune… j’ai changé mon hv d’olive mais rien n’y fait avec moi

le rose est rose/oranger (forcément avec du jaune)…

le violet est vert…

le rouge est pour l’instant orange/rouge !

Mais…le lendemain

( je mets une photo de-suite avant et

après découpe parce que je n’y crois pas encore  ! )

dscn3473.jpg      dscn3474.jpg

Le batch entier à changé, il s’est bien éclaircit,

bon les roses oranger sont devenus vieux rose,

le jaune est plus pâle et le vert est plus gris…

décidément…Mme Soude s’amuse bien avec nous…

Je n’ai pas obtenu les couleurs désirées

mais il est beau quand même, je suis contente !

 

pour les huiles:

Coco 25%

Saindoux 27,5%

Karité 22,5%

Olive 20%

Ricin 5%

Eau max. et Soude à calculer

Sur-graissage total de 8%

pour la couleur:

Division de la pâte en 4 parties:

3 teintées + 1 laissée « naturel »

1) Rose pale =>  1c moka colorant rouge liquide « sensory »

2) Violet => 3% Extrait HG d’orcanette

3) Rouge =>  1/2 c. moka de colorant rouge sensory +

1/2 c.moka oxyde rouge dilués dans autant d’eau.

pour le parfum:

2% synergie de fragrance Violette, Rose, Miel d’accacia.

ajoutée à la trace.

 

J’ai travaillé à la trace trèèèèès fine, peut-être un peu trop fine.

Mon dernier ajout de pâte coloré était encore je pense trop liquide,

ce qui n’a pas donné tout a fait l’effet que j’espérais.

Ceux-ci sont en cure dans ma chambre et

je peux vous dire qu’ils embaument la pièce !

 

 


Ocanette part.two

 

 

Deuxième essai…

toujours sur une base de « Castille »amélioré,

avec différentes macérations de thym pour son effet antiseptique,

de camomilles pour ses vertu apaisantes

et bien entendu de Calendula

pour sa douceur et ses bienfaits pour les peaux fragiles.

Cette fois ci le macérât de racines d’Orcanette sur soja

sera incorporé directement dans les huiles avant l’ajout de soude.

 

Pour les huiles:

Coco  35%

Olive  25%

Calendula  25%

Orcanette sur Soja  10%

Ricin  5%

Liquide: Infusion de Thym

Soude: calculé à  2%

Pour la trace:

Macérât sur Olive de:

Camomille Romaine et Allemande + Soucis 3%

Macérât de Thym sur Pépins de Raisins  3%

Extrait Hydro/Glycériné de Thym  3%

(Savon sur-graissé à 8%)

 

Sur ce « coup » là je doit avouer que j’ai bon espoir

au moment où je rédige cet article …

Il est 18h, mon batch est au four (éteint)

depuis deux bonnes heures et sa couleur est très jolie:

dscn3405.jpg  dscn3407.jpg

Même si j’ai oublié d’y ajouter

les pétales de Soucis sur les gros coeurs…

Le voici, la voilà 48h plus tard après découpe:

dscn3411.jpg

Un peu plus de violet que les précédents mais

surtout ils sont plus foncés.

 Toujours ces bulles d’air et cette cendre de soude

sur les coeurs et les contours du gros batch…

j’ai pourtant filmé tout de suite…je ne comprends pas !

 le résultat final dans un mois,

en espérant que leurs teinte évolue encore !

Aglaé & Sidonie

 

 

Vous rappelez vous ?

Image de prévisualisation YouTube

Un brin de nostalgie… non ?

Moi ça m’a donné envie de faire un savon…

Comme je suis en plein essais avec 

le saindoux et le canard,

 Tadaaam:

dscn3434.jpg
      

 pour les huiles des deux batchs:

Coco

Graisse de Canard

Saindoux

Hv Tournesol

Hv ricin

pour le reste:

Eau

Soude

Sur-graissage à 8%

Mélange de fragrance

Colorant rouge (Sensory perfection)

dscn3429.jpg       dscn3433.jpg

Ils vous plaisent ?

Je crois qu’il devrait être très très doux…

EDIT du 02 mai 2010:

Je l’ai essayé… une belle mousse 

grosses bulles,puis mousse fine et dense.

très doux pour la peau comme je le pensais !

je sur-graisserais a la trace pour plus de douceur

après le rinçage si je devais refaire cette recette.

 

Orcanette part.one

 

 

1er essai avec The racine d’Orcanette.

Vous  rappelez-vous mon macérât de racine d’orcanette sur soja ?

bon je me suis décider à l’utiliser même si

tout ce que je lis ne m’encourage pas a essayer,

mais bon « fautc’k'yfaut »

je veux VOIR de mes yeux…

Je décide de m’en servir à la trace

pour essayer d’obtenir un mauve ou bleu/lavande.

 

Pour les huiles:

Coco 35%

Olive 60%

Liquide: Infusion de menthe

Soude calculé à 2%

Pour la trace:

Macérât d’Orcanette sur Soja 6%

Extrait hydro/glycériné de Menthe 5%

(Savon sur-graissé à 8%)

 

J’ai voulu faire un « Castille » amélioré puisque c’est pour offrir,

je me suis dit que dans les tons de bleu, violet ou mauve

ce serait joli pour un petit garçon ! 

Au fur et à mesure que je prépare mes ingrédients,

une petite voix intérieur se manifeste et ne me quitte plus depuis…

elle me dit en sur un ton plus que dubitatif:

« tu as des huiles qui donnent un beau vert !

mais le vert + le rouge du macérât, ça va te donner quoi ? »

Bon, ok ! elle n’y croit pas, moi si !

Mais vient le moment où je verse mon Orcanette à la trace fine,

et là en mélangeant,

toute ma pâte se teinte d’un magnifique gris acier foncé…Mpffff !!!

dscn3401.jpg dscn3400.jpg

Vous voyer ce que je veux dire ?

Au matin, env.12h plus tard,

je vais jeter un coup d’oeil sur mes petits dernier et

Ho! que c’est beau…

dscn3402.jpg dscn34031.jpg

Pas vraiment ce que j’avais espéré, mais c’est de mieux en mieux ! 

Un beau bleu/gris légèrement lavande …

Vivement le démoulage pour voir au final

ce que m’a réservé dame soude ! 

dscn3406.jpg

Ils sont pas si mal, si ce n’est cette fichue cendre de soude…

j’ai fait l’erreur de les laisser sur la table dans leurs moules

toute la nuit,je me suis dit que ce n’était pas la peine

de les « confiner »au four (éteint)

puisque la grande vague de froid est passée,

mais il ne fait apparemment pas assez chaud dans ma maison…

Bon, on leur dit au revoir et rendez vous dans un mois

pour voir qui de la petite voix où moi avait raison,

mais à vous à très vite pour un autre essai avec Dame Orcanette !

savonnettes d’acceuil … ducky-duck (part3)

 

 

Héhé ! ne serais-je pas si loin du but ?

 Toujours pour la maison d’hôte,

Toujours à la recherche du savon

doux, blanc et qui ne coute pas cher…

J’ai hâte d’être dans 3 semaines pour l’essayer celui-là:

( bon j’essaierais dans quelques jours en vrai sur un bout de découpe !)

 dscn3339.jpg

- COCO 35%

- PALME 16%

- TOURNESOL 20%

- CANARD 29%

 

liquide EAU du robinet

SOUDE

(a re-calculer)

 

Ajout: 

- 1% VERVEINE dans les huiles

 

Hardness 29 – 54 48
Cleansing 12 – 22 24
Conditioning 44 – 69 46
Bubbly 14 – 46 24
Creamy 16 – 48 24
Iodine 41 – 70 59
INS 136 – 165 161

 

J’ai utilisé le dernier reste de palme que j’ai retrouvé

dans mon congel .

On compare avec les derniers dans 

lesquels j’ai mis de l’huile d’olive:

dscn3341.jpg

Flagrante différence de couleur non?

La prochaine fois j’essaierai un mini batch

de 200gr sans palme pour comparer la dureté et le « blanc »

pis aussi peut-être un p’tit essai avec du saindoux…

juste pour voir ?!?!

Multit test savons

 

 

Cette idée de savon m’est venue en sniffant mes macérâts

hydro/glycériné pour voir si il n’y avait pas de changement

au niveau du parfum.

En ouvrant celui de thym de mon jardin, je me suis mise

à rêver de Prôvence, de cigale, de soleil…humpffff…

vu la température extérieur et la couleur de mon ciel,

j’ai eu envie d’essayer de transférer mes envies dans un savon !

Un p’tit tour rapide de mes quelques HE…

pas de thym ni romarin ni rien qui sente bon la garrigue…

(sauf de la lavande) et pourquoi pas y intégrer mon Macérât HG ?

Quelques recherches sur le Forum FM et sur celui des Céphées …

 et zut crotte flute… apparemment cela ne fonctionnerait pas…

Puis les risque d’avoir un savon « gluglu »…Multit test savons dans Savonnerie deprime-triste-29423

Je dois dire que le ciel gris de dehors

est entré d’un coup dans ma maison !

Bon tampis, je vais quand même essayer (têtu, bourrique hein?)

conseil de nin:

pas + que 3% et ajouter une He au cas où ça ne sentirait rien.

Mais je vais faire 3 batchs test de 200gr,

« booster » le parfum du thym sur différents supports et pour

voir ce qui éventuellement tiendrait le mieux au niveau olfactif.

dscn3320.jpg

De gauche à droite dans l’ordre suivant

hey…vous reconnaissez les moules ?

- 1 er batch:

simple ajout à la trace de 3% de macérât HG de thym +

un mélange d’HE agrumes (on assure le coup quand même) :

60 gts pamplemoussedscn3327.jpg

50gts citron

50 gts mandarine rouge

et 6% de macérât huileux de thym 

 

- 2 ème batch:

je remplace l’eau de soude par

une infusion corsé de thym. dscn3325.jpg

ajout à la trace:

3% de macérât HG de thym + 1% d’he lavande

et 6% de macérât huileux de thym.

 

- 3 ème batch: 

je décide d’ajouter du lait pour la douceur

mais infusé avec…du thym puis filtré,direct dans mes huiles,

histoire d’aider à corser encore un peu le parfum ! 

quantité :la moitié de mon liquide de dilution. 

Le reste pour diluer la soude:

infusion (dans eau) corsé de thym dscn3329.jpg

ajout à la trace:

3% de macérât HG de thym +

60gts he lavande + 40gts he mandarine rouge

et 6% de macérât huileux de thym.

 

La recette de base sera la même pour les 3 batchs:

Huiles :

- COCO      32%

- OLIVE     38%

- KARITÉ  12%

- COLZA    10%

- RICIN       8%

liquide de dilution à calculer                                                                                                           

soude à 2% à calculer

sur-graissage final 8%

Pour la déco, un mélange de thym et de fleurs de lavande

arangés au feeling !

 

Hardness 29 – 54 38
Cleansing 12 – 22 21
Conditioning 44 – 69 58
Bubbly 14 – 46 29
Creamy 16 – 48 23
Iodine 41 – 70 60
INS 136 – 165 150

Je n’ai pu les couper que 3 longs jours après les avoir faits…

ils étaient trop mou, est-ce à cause de la glycérine ? oups-pardon-9877 dans Savonnerie

mais finalement ils sont bien beaux…

même si à cause des températures basse de ma cuisine,

il y a sur le dessus une légère pellicule de cendre de soude,

heureusement,toute fois, que j’ai écouté Nin pour les HE,

car le thym est vraiment très discret !

on verra bien après cure si une fois mouillés,

le parfum se révèlera ou pas…

Je dois bien avouer mon petit penchant pour celui au lait !

 

Tuto: fabriquer un moule à savon rapidos

 

 

Il y a quelques jours, j’ai eu une idée de savon, et bien sur,

je n’avais pas le moule qui allait pour faire mes test…

tourne vire,

il me fallait absolument un moule supplémentaire

 pour faire ce(s) savon(s) et quand c’est comme ça…

il faut absolument que je trouve une solution !

Pas envie de sortir tout mes outils pour le faire en bois,

ni envie de l’acheter…(encore faut-il le trouver !)

J’ai faillit me résigner quand j’ai commencé à ranger

des cartons vide au garage,

l’idée m’a sauté a la figure (aïeuuu):

Je vais le faire en carton ,

vite fait bien fait et qui va me coûter… rien !

 Et hop c’est partit env. 25mn montre en main 

Tuto: fabriquer un moule à savon rapidos dans avec du carton lafolle117414614236_gros (oui je suis du midi…)

Il m’a fallut:dscn3302.jpg

- un carton type bouteille à vin

(solide mais facilement pliable)

- un cutter ou une paire ciseaux

- une règle

- un rouleau de Scotch large

- du double face

 

On peut, si on veut, calculer

le volume désiré de son moule en faisant:

 Longueur x Largeur x Hauteur

et on obtient la contenance en cm3

et comme 1cm3 = 1ml , vous obtiendrez le volume du moule !

ellebidouille125951700637_art dans Savonnerie

Il me fallait donc un moule qui contienne

200gr d’huile + l’eau de soude + ajouts

(=>env.50 à 80ml env.dans mon cas)

= 30Oml env. pour être tranquille

Comme je ne  voulais pas que ce moule soit très haut

(4 cm max et rectangle), j’ai fais:

4 cm x 4 cm x 19 cm = 304 cm3

Ça c’est le plus long…

maintenant travaux pratiques  lafolle117414615520_gros dans Tutos

On essai de se rappeler ses cours de primaire

pour faire des volumes avec une feuille de papier…lafolle117414614826_gros


Aller, on attaque:

un carton à bouteille vide

et tout son petit matos

 

 

dscn3304.jpg   1) on mesure et on dessine son moule

    à plat avec un demi cm de plus

    pour le pliage du carton:  

 

 

2) on découpe la forme

au cutter,

dscn3307.jpg

 on marque les plis des grands côté et des petits côté,

    et on entaille le carton à hauteur des petits cotés.

 

dscn3308.jpg   

  4) on rabat les pates (hachurées) on les fait tenir

  avec un Scotch ou un bout de double face.

 

 

Je rabat 2 sur 1 et 3 sur 2 en pressant assez fort              

pour que le double face tienne. 

dscn3310.jpg                               dscn3311.jpg

 

5) mise en place du moule et

scotchage de solidité tout au tours

dscn3313.jpg

et voilà un moule à usage unique ou

qui pourra vous servir plusieurs fois …

dscn3314.jpg

 

 

 

Bien entendu il faudra le chemiser

avec un papier cuisson ou un plastique.

 dscn3316.jpg

Et Voiààààà ! fastoche non ?

 

Trop de pâte…

 

 

Vous rappelez vous du savon Smiley ?

  J’avais fait un peu trop de pâte pour ma plaque …

Bon je le savais, mais j’ai préféré assurer le coup

pour ne pas être en rade au « cazou »!!!

Donc avec cette pâte en trop que j’ai divisé en 3 parts

et (je dois bien avouer) coloré un peu à l’arrache,

dommage que l’oxyde de titane ne se soit pas bien mélangée…

J’ai pu faire un petit batch (500gr env.) de « one-pot ».

imga0054.jpg

pas trop pire pour un reste non ?

Ceci sous l’oeil interessé de Zébulon

imga0050.jpg  imga0052.jpg  imga0051.jpg

Nopal

 

 

 

Je suis très contente de démarrer 2011 avec ce savon,

Même si je l’ai fais 15 jours avant Noël,

Je trouve qu’il fallait une bonne occasion pour le montrer…

Je m’était déjà interrogée pour ce savon avant

mon déménagement, ce qui m’a laissé tout le temps

d’y réfléchir et de « peaufiner » la formule.

L’idée m’en est venue en détaillant mes figues pour en faire

une belle et bonne confiture, du coup j’ai mis une partie de

ces beaux fruits au congel, dans le but de nous en régaler cuisinées

et dans l’idée non moins avouable d’en mettre dans un savon…

Après moults renseignements glanés ça et là sur le web,

je me suis rendue compte que à part leur côté exfoliant,

les figues dans le savon n’avaient pas grand intérêt :(

J’ai rebondie sur la figue de Barbarie puisqu’elle contient

beaucoup plus de bons actifs pour notre petite peau !

Je suis bien heureuse de vous présenter

mon dernier né de Décembre :

 

imga0076.jpg

Savon NOPAL

- coco 35%

- palme 14%

- olive 20%

- colza 14%

- soja 5%

- germe de blé 5%

- chanvre 5%

- acide stéarique 2%

 dans l’eau pour diluer la soude.

- infusion poudre de patchouli 1cs

- miel d’argane 1cs

soude pour un sur-graissage 6%

 trace:6%

- macérat maison de fleur de figues de barbarie sur olive 4%

- beurre d’orange 2%

-1 figue de barbarie fraiche pelée et mixée

avec le macerat/beurres d’orange

pour booster le parfum:

- he d’orange sanguine 100gts + patchouli 20gts

- Kaolin 1cs

- poudre de patchouli 1cc

 pate divisé en 2 :

-2/3 de pate sans rien      

– 1/3 de pate  kaolin + dioxyde titane 

Faire le marbrage avec un pic a brochette.

imga0079.jpg

Je cherchais un nom très simple pour ce joli savons aux

bonnes vertus et au parfum naturel a tomber,

Nopal est son nom Mexicain (cf Wikipédia)

 

Et devinez qui a cuisiné les figues qui sont au congel et

les a dégusté avec un beau magret et le foie gras fait maison ???

1234

bienetreadomicile |
pristylisteongulaire |
SE DECOUVRIR EN JEAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ...Lyon et moi...
| marinamode63
| 0a14ans